Fiche d'identité

Fiche d'identité

Le Syndicat Intercommunal d’Enlèvement et de Traitement des Ordures Ménagères (SIETOM) est un Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI). Il s’agit d’un Syndicat Mixte auquel adhèrent 5 Communautés de communes pour la collecte et le traitement de leurs déchets ménagers.

Le Syndicat Intercommunal d’Enlèvement et de Traitement des Ordures Ménagères (SIETOM) de Chalosse assure la collecte, le traitement et la valorisation des déchets ménagers de 78 068 usagers répartis sur 122 communes des Landes.

Le SIETOM intervient sur un territoire essentiellement rural, six communes du Syndicat dépassant les 2000 habitants et deux seulement les 3500. Il s’agit d’un Syndicat Mixte qui se compose de 5 communautés de communes :

  • La Communauté de communes Chalosse Tursan,
  • La Communauté de communes Terres de Chalosse,
  • La Communauté de communes du Pays Tarusate,
  • La Communauté de communes Pays d’Orthe et Arrigans,
  • La Communauté de communes Coteaux et vallées des Luys.
Périmètre du SIETOM

Périmètre du SIETOM

Le SIETOM assure, en régie, l'ensemble de la compétence collecte et traitement des ordures ménagères, la collecte sélective et un réseau de 12 déchetteries en étant propriétaire de ses propres outils de travail et infrastructures.

La collecte Ordures Ménagères Résiduelles (OMR) fonctionne en points de regroupement du lundi au vendredi hormis le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre qui ne sont pas travaillés. L'ensemble des conteneurs dont le SIETOM est propriétaire est lavé et désinfecté 2 à 3 fois par an à l'aide d'un véhicule de lavage qui collecte les eaux sales.

Le SIETOM gère en interne le traitement des OMR dans une Unité de Valorisation Organique (UVO) mise en service en 2011 suivant un process de pré-fermentation et tri-compostage d’une capacité de 25 000 tonnes par an. L'installation est certifiée ISO 14001 depuis 2018. De plus, les lots de compost produits répondent à la norme NFU 44-051 et sont depuis 2019 labellisés TERROM.

Les refus de traitement sont enfouis dans un Centre de Stockage de Déchets Ménagers et Assimilés (C.S.D.M.A.) lui aussi certifié ISO 14001 depuis 2012. Les apports extérieurs sont acceptés et règlementés par une procédure spécifique d'acceptation.

La collecte sélective des déchets recyclables fonctionne en colonnes d'apport volontaire réparties en points tri sur les différentes communes du SIETOM. Les jours de collecte sont les mêmes que pour les OMR. Chaque point est composé de 3 flux :

  • Les fibreux (papiers et petits emballages en carton)
  • Les non-fibreux (bouteilles et flacons plastiques, emballages métalliques, briques alimentaires)
  • Le verre

Concernant le verre, le SIETOM est partenaire de la Ligue contre le cancer. À ce titre, le Syndicat est engagé, au travers d'une convention, à verser une contribution de 3,05€ par tonne de verre collecté, ce qui représente un chèque annuel de près de 7000€.

Les fibreux et les non fibreux sont triés sur le centre de tri de Canopia, à Bayonne, depuis le 1er avril  2017, avant d’être repris conjointement avec les matériaux du Syndicat Bil-Ta-Garbi, gestionnaire du centre de tri de Canopia. Le verre est quant à lui envoyé en Gironde à Vayres (OI manufacturing).

Les 12 déchetteries sont gérées en régie et réparties sur l'ensemble du territoire. Le ratio est d'une déchetterie pour 6500 habitants contre 14000 habitants au niveau national. Le SIETOM assure le gardiennage et l'entretien des sites ainsi que l'enlèvement des principales bennes. Seuls quelques déchets (ferraille, mobilier, déchets dangereux,…) sont gérés par des prestataires ou éco-organismes extérieurs.

Depuis 2017, le SIETOM a signé un partenariat avec Landes Partage pour favoriser le réemploi. Ainsi, des conteneurs maritimes ont été installés sur l'ensemble des sites afin que les usagers puissent y déposer leurs objets "réemployables". L'association a ouvert une recyclerie sur la commune d'Hagetmau et créé plusieurs emplois en insertion qui ont pour mission de vider les caissons dans les déchetteries et de remettre en état les objets destinés à la vente. Le SIETOM rémunère ensuite Landes Partage.