Un service de broyage pour les communes

Un service de broyage pour les communes

Les communes ont bien compris que leurs "déchets verts" sont en réalité de véritables ressources pour leurs espaces verts : paillage, compostage

Des communes de plus en plus intéressées

Dans l’idée de réduire le volume de déchets verts entrant sur les déchetteries, le SIETOM a fait l’acquisition en 2017 d’un broyeur à végétaux. L'enquête préalable menée auprès des 122 communes du territoire a démontré un retour positif de 63 collectivités prêtes à l'utiliser pour les déchets verts produits par les espaces verts communaux et pour leurs habitants. Ainsi, chaque année selon un calendrier prédéterminé à l'avance, le SIETOM mettait à disposition des communes demandeuses un agent formé et le broyeur en question.

Depuis l'an passé, afin de répondre le plus rapidement possible aux sollicitations des collectivités selon leurs programmations de travaux, le SIETOM a opté pour une réponse dans les semaines qui suivent les besoins exprimés.

Aussi, à peine l'année 2024 débutée, que le service a déjà été plébiscité sur les communes de Sarraziet - 40 , Commune de Toulouzette , Commune d'Amou - 40 , Nassiet, Commune de Lourquen , Sorbets, Ville de Pontonx. Et la liste continue de s'agrandir !

Merci à ces communes qui en trouvent un grand intérêt :

  • ne plus se déplacer en déchetterie
  • utiliser le broyat en produit de co-compostage, notamment pour la commune de Sorbets, 1ère commune à avoir implanter une plateforme de compostage partagé : Lire l'article "Sorbets, un composteur partagé" ici
  • remplacer l’utilisation d'engrais chimique par du broyat en paillage
  • maintenir l'humidité du sol en limitant l'arrosage
  • améliorer la biodiversité et la qualité du sol
_JLT4381

Vers une réduction des végétaux en déchetterie

Les volumes de déchets verts représentent près de la moitié des apports en déchetterie. Ces dernières années, les quantités n’ont eu de cesse d’augmenter, impactant la gestion de nos plateformes et les coûts de traitement.
En 2023, cela représente :

  • 7 déchetteries sur 12 équipées d'une plateforme à déchets verts : Rion des Landes, Pontonx, Tartas, Saint Sever, Poyartin, Pouillon, Hagetmau
  • 13 122 tonnes collectées contre 11 000 tonnes ces dernières années
  • 170kg/habitant
  • 100% des végétaux réceptionnés valorisés en broyat et compostage
  • Entre 200 000 et 250 000€ de traitement chaque année

Par ailleurs, le SIETOM va proposer bientôt des solutions à nos usagers pour broyer leurs propres végétaux. Une information que vous retrouverez dans la prochaine newsletter !

Néanmoins, retrouvez quelques astuces via l'article "Nos déchets verts ont de la ressource" en le consultant ici et le guide "Mon jardin a de la ressource", en le consultant ici.