Sorbets : un composteur partagé

Sorbets : un composteur partagé

Désormais le village de Sorbets aura un composteur partagé, une première dans cette région du Tursan.

Le village de Sorbets a eu le privilège d’accueillir le dernier comité syndical de l’année du Sietom de Chalosse. Il avait pour but de clarifier une dernière fois les enjeux réglementaires et les nouvelles échéances pour le syndicat. Une grande interrogation pour les syndicats landais et interdépartementaux se pose afin de trouver une solution pour nos déchets à l’orée 2030, suite à une réglementation de plus en plus drastique et en constante évolution.

Outre le passage progressif au contrôle d’accès dans les déchetteries, qui reste gratuit pour les particuliers, la fin de ce comité syndical s’est achevée, à la faveur d’une éclaircie, par l’inauguration des premiers composteurs partagés installés par le Sietom et l’employé communal. Ils ont été installés pour les locataires de la commune car, à partir du 1er janvier, obligation est faite de proposer une solution pour trier les bio déchets, afin de ne plus les mettre dans la poubelle noire.

 

Trois bacs

Un composteur partagé se compose de trois bacs. Le premier est un bac d’apport pour les déchets bio dégradables (papier, cartons, bois, etc.), le deuxième sert à déposer les déchets ménagers et le troisième sert au mûrissement du compost. Ce type de compostage permet, d’une part, de réduire les quantités de déchets à la charge de la collectivité, tout en créant un compost entièrement gratuit et naturel. Et d’autre part, de créer du lien social et de la convivialité en fédérant les habitants autour d’un projet collectif et partagé. Ainsi ces déchets, une fois transformés, pourront être réutilisés en compost et divers amendements pour les plantations des habitants de Sorbets.

Article Sud Ouest, 25/12/2023