SIETOM Accueil / Prévention et Sensibilisation / Réduction des déchets / Collecte des piles


ven 24 novembre 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Collecte des piles

Collecte des piles

Que faire de nos piles usagées ? Pourquoi trier les piles ? Ou les apporter ? Les réponses à toutes ces questions...

Pourquoi trier les piles ?

Collecteur de piles

Collecteur de piles

Le recyclage des piles représente pour notre société un vrai intérêt :

  • • éviter de gaspiller des ressources naturelles ou des matériaux coûteux à produire et présents en quantités limitées sur Terre, tels que le zinc, le manganèse, le fer, le nickel.
  • • produire ainsi après recyclage des métaux, des alliages à valeur ajoutée, tels que du zinc, du ferromanganèse, utilisés dans de nombreuses industries.
  • • éviter de mêler aux ordures ménagères amenées à être incinérées ou enfouies, les substances dangereuses que contiennent certains types de piles.
  • • réduire tout simplement le volume de déchets.

Où les apporter ?

Tous les points-tri et les déchetteries sont équipés de collecteurs de piles. Ils sont vidés une fois par mois et remplacés par le SIETOM de Chalosse en cas de casse, de dégradation ou de vol.

Des collecteurs sont également présents dans les grandes surfaces et dans les déchetteries du SIETOM.

Consignes de tri

Dans les collecteurs, nous acceptons toutes les sortes de piles et accumulateurs portables :

  • piles bâtons : piles alcalines, salines, au lithium
  • piles boutons : zinc, lithium, alcalines
  • accumulateurs de téléphones portables, jouets télécommandés, outils portables,...

Valorisation

En 2014, 10,2T de piles ont été collectées dans les 12 déchetteries du SIETOM de Chalosse et les points-tri.

Les piles et accumulateurs portables sont collectés par les agents du SIETOM puis stockés à Caupenne. C'est l'entreprise Corepile qui s'occupe du recyclage.

Pour 1000kg de piles alcalines et salines sans mercure traitées, on obtient :

 

Pour plus d'infos télécharger notre plaquette

  • 350 kg de ferromanganèse valorisé dans la fabrication d'aciers inoxydables spéciaux.
  • 280kg d'oxyde de zinc valorisé dans l'industrie du zinc.
  • 190kg de laitier valorisé comme matière minérale dans la fabrication de laine de roche ou en tant que matérau de remblai.

En ce qui concerne la valorisation des autres piles :

  • les métaux récupérés (manganèse, cuivre, cobalt) sont valorisés dans l'industrie (fabrication de piles neuves).
  • le mercure est revendu aux producteurs de mercure.
  • la cadmium est réutilisé pour faire des accumulateurs portables.
  • Noté actuellement 4 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 4/5 (2 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Sujet(s) en relation