SIETOM Accueil / Prévention et Sensibilisation / Programme Local de Prévention / Evitons le gaspillage alimentaire


ven 24 novembre 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Evitons le gaspillage alimentaire

Evitons le gaspillage alimentaire

En moyenne, les Français jettent 20 kg de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés. 80% du gaspillage pourrait être évité, soit 175€ par habitant qui partent à la poubelle chaque année.

Les causes du gaspillage
Notre société a évolué, ses codes aussi. Notre façon de nous alimenter et notre rythme de vie ont bien changé. Plus pressé et moins attentif, le consommateur interprète souvent mal les dates de consommation, ne se préoccupe pas de l’organisation de son réfrigérateur. Pire encore, il est sans cesse sollicité par les campagnes promotionnelles des grandes surfaces, souvent mal adaptées à sa consommation personnelle.

La chasse aux gaspillages
Pour réduire le gaspillage alimentaire, les gestes du quotidien sont simples. Acheter des quantités adaptées, examiner les dates de péremption, respecter la chaîne du froid, ranger logiquement les aliments au réfrigérateur, le nettoyer régulièrement, cuisiner les restes, pratiquer le compostage, préférer les fruits et les légumes de saisons … sont autant de solutions pour réduire les déchets et éviter le gaspillage.

DLC/DLUO : quelle différence ?
Les produits alimentaires préemballés comportent une mention indiquant la date limite de consommation (DLC) ou la date limite d’utilisation optimale (DLUO). Pour éviter le gaspillage alimentaire, il est nécessaire de bien les              comprendre.
Les denrées périssables, à conserver au frais, présentent généralement une date limite de consommation (DLC). Cette DLC est indiquée sur le conditionnement par la formule « À consommer jusqu’au...  ». Elle s’applique à des produits susceptibles, après une courte période, de présenter un danger pour la santé humaine, comme la viande vendue en barquette par exemple.
À l’inverse, certains produits stérilisés ou présentant une faible teneur en eau comportent une date limite d’utilisation optimale (DLUO). C’est le cas par exemple des gâteaux secs, ou encore des boites de conserve. Une fois la date passée, la denrée ne présente pas de danger mais peut en revanche avoir perdu tout ou partie de ses qualités : goût, texture... Sur le conditionnement, la DLUO est indiquée par la formule « À consommer de préférence avant...  ».

Plus d'infos sur le gaspillage alimentaire sur : alimentation.gouv.fr

Appel à projet dans les cantines scolaires
Dans le cadre de son programme local de prévention, le SIETOM de Chalosse a souhaité engager une action auprès des cantines scolaires de son territoire.

L'objectif étant de :

  • Réaliser un diagnostic des quantités d’aliments jetés à la poubelle ;
  • Sensibiliser les élèves et le personnel sur les quantités gaspillées chaque jour dans leur cantine ;
  • Évaluer les quantités jetées après la phase opérationnelle et de sensibilisation ;
  • Mettre en place un plan d’actions en collaboration avec la commune concernée.
  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !