SIETOM Accueil / Déchetteries / Les déchetteries


ven 24 novembre 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Les déchetteries

Les déchetteries

Le SIETOM de Chalosse gère 12 déchetteries réparties sur l'ensemble de son territoire.
Elles ont été créées en 1994 et réhabilitées entre 2003 et 2011.

Organisation des déchetteries

Le SIETOM gère sur son périmètre un réseau de 12 déchetteries réparties sur le territoire de manière à ce que chaque habitant puisse bénéficier, à proximité de son domicile, d'un service, notamment pour les déchets dangereux et encombrants ne rentrant pas dans le circuit de collecte classique.

Les déchetteries sont situées sur les communes d’Amou, Caupenne, Geaune, Hagetmau, Mugron, Pomarez, Pontonx, Pouillon, Poyartin, Rion-des-Landes, Saint-Sever et Tartas.

L’accès aux déchetteries est autorisé aux usagers des communes adhérentes au Syndicat : tout habitant du SIETOM a accès à n’importe quelle déchetterie. A noter que trois communes du SICTOM du Marsan, Aurice, Bas-Mauco et Cauna, ont également accès à celle de Saint-Sever pour des raisons de proximité et ce, dans le cadre d’une convention passée avec le SICTOM du Marsan.

Organisation des déchetteries

Organisation des déchetteries

Tonnages collectés en 2014

  • Déchets verts : 7 653 tonnes
  • Encombrants : 4 940 tonnes
  • Gravats : 3 326 tonnes
  • Bois : 2 168 tonnes
  • Métaux : 761 tonnes
  • Carton : 621 tonnes
  • D3E : 511 tonnes
  • Huile minérale : 35,8 tonnes
  • DMS : 24,3 tonnes
  • Batteries : 13,9 tonnes
  • Huile végétale : 10,4 tonnes
  • Néons : 2,3 tonnes
  • DASRI : 1,2 tonnes

Conditions d'accès et gestion

Une déchetterie est un espace clôturé, gardienné et soumis à des horaires d'ouverture. Elle permet aux usagers de déposer les déchets qui ne peuvent être collectés par la collecte normale des ordures ménagères du fait de leur encombrement, de leur qualité ou de leur nature. Après un stockage transitoire, ces déchets sont soit valorisés dans des filières adaptées, soit éliminés dans des installations autorisées à les recevoir. 50% des déchets apportés en déchetterie sont ainsi valorisés.
Elle a pour but :

  • de permettre aux usagers de se défaire de leurs déchets dans de bonnes conditions.
  • de lutter contre les décharges sauvages.
  • de valoriser le maximum de déchets.

L'accès est gratuit et les apports de déchets ne peuvent se faire que lors des heures d'ouverture en présence du gardien et après son accord.

Quelques consignes à respecter dans les déchetteries

  • Rouler au pas,
  • Demander conseil au gardien en cas de doute,
  • Respecter la propreté du site,
  • Surveiller les enfants et les animaux,
  • Ne pas fouiller, ni récupérer de déchets dans les bennes,
  • Ne pas fumer, Ne pas jeter de produits inflammables.

Les dépôts sauvages devant le portail de la déchetterie sont interdits.

Quelques règles de bon usage

  • Pré-trier vos déchets avant de venir à la déchetterie.
  • Bâcher la remorque lors du trajet pour éviter les envols.
  • Pour des quantités de déchets supérieures à 4m3, prendre contact avec le gardien de la déchetterie pour voir si l'apport pourra se faire dans la journée ou devra être étalé sur plusieurs jours.

Lutte contre les vols en déchetterie

Marquage D3E

Marquage D3E

Les déchetteries connaissent des vols et du vandalisme. Plusieurs plaintes sont déposées chaque année en gendarmerie. Certaines ont abouti sur des procès et des condamnations pour les prévenus.
Devant faire face à des phénomènes accrus de vol et de pillage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) dans ses déchèteries, le SIETOM de Chalosse a décidé de mettre en place en partenariat avec Eco-systèmes le marquage systématique des appareils de type "gros électroménager" afin d’identifier et de tracer les déchets en cas de vol.
Un courrier a été envoyé aux entreprises locales qui rachètent des métaux pour les informer que l'apport d'un DEEE taggé dans leur entreprise provenait d'un vol et qu'en l'acceptant, ils enfreignaient la loi pour recel de biens.
Les autorités locales ont également été informés de cette opération.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Sujet(s) en relation