SIETOM Accueil / Déchetteries / Les déchets spéciaux


ven 24 novembre 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Les déchets spéciaux

Les déchets électriques

En France, chaque famille de déchets est organisée par filière de recyclage. On ne trouve pas les mêmes composants dans une lampe, un aspirateur ou un emballage : c’est pourquoi la gestion de leur fin de vie requiert des savoir-faire différents et complexes à maîtriser. La filière des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) fonctionne donc avec une organisation qui lui est propre. En effet, les appareils contiennent des composants qu’il faut dépolluer et traiter tout en respectant rigoureusement les normes environnementales.

Les déchets piquants

Les Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) sont des déchets produits par une activité de soins et qui présentent un risque infectieux et de contamination pour l’homme et l’environnement.

Ils nécessitent de ce fait un traitement particulier. Ils concernent tous les patients en auto-traitement qui utilisent et jettent du matériel médical. Leur élimination est réglementée par des dispositions issues du Code de l’environnement et du Code de la santé publique.

Les déchets spécifiques

Un DDS (Déchet Diffus Spécifique) est un déchet ménager issu d’un produit chimique pouvant présenter un risque significatif pour la santé et l'environnement. Il s’agit d’un produit utilisé, usagé ou périmé (que l’emballage soit vide, souillé ou
avec un reste de contenu).
En quelques mots, un DDS est un déchet principalement issu des produits d’entretien, de bricolage et de jardinage pour les ménages. Il se présente sous formes liquide, solide, pâteuse ou gazeuse dans des contenants divers
(cartons, aérosols, pots…).